Différences entre les versions de « Justice/Liste des episodes/Episode 1 »

De Game of Rôles
Aller à la navigationAller à la recherche
(lien ep 2)
Ligne 11 : Ligne 11 :
 
| liens    =  
 
| liens    =  
 
| précédent =  
 
| précédent =  
| suivant  = [[Justice/Liste des episodes/Episode 2|'''Épisode 2''']]
+
| suivant  = [[Justice/Liste des episodes/Episode 2|'''Épisode 2'''<br>''Mariage mafieux'']]
 
}}
 
}}
  

Version du 18 mai 2022 à 09:07

Le braquage
Épisode 1
Justice ep01 thumbnail.jpg
Campagne Justice
Date de diffusion 20 avril 2022
Joueurs Daz
Lam
Lydia
MisterMV
Lien YouTube
Navigation
Épisode 2
Mariage mafieux


Résumé de l’épisode 1 de la campagne Justice, intitulé Le braquage, diffusé le 20 avril 2022.

Résumé de l'épisode

Chez Jacques Ouding

La commissaire annonce que Jacques Ouding, candidat à la mairie d’Aria, aurait été agressé chez lui dans le nord de la ville.

Domicile de Jacques Ouding, 313 route du Rideau, Aria Ouest

Devant des journalistes, Jacques instrumentalise son agression qu’il décrit comme un attentat et met en avant son programme politique en matière de sécurité pour la ville d’Aria. Oléonore, une journaliste, flirte avec Guy de Saint Lake et lui donne son numéro. Jacques explique à l'équipe comment il a réchappé de l’agression par arme à feux qui le visait. Il soupçonne des voyous qui se sentiraient menacés par son programme et ses chances de victoire aux prochaines élections. Jacques dit être traumatisé et rentre appeler sa femme.

Sidney Anderson analyse les impacts de balle. L’équipe interroge les voisins. Quentin Louviau, un vieil homme sourd et vivant seul, invite l’équipe à boire le thé mais dit n’avoir rien entendu si ce n’est un barrissement d’éléphant venant de la colline. Jean-Michel Moustache, un nain ressemblant à Bruce Willis, marchait dans la rue avec un poireau (pour des raisons qui lui appartiennent) lors de l’agression. En voyant la boîte de carottes de Xavier, il rougit et explique que ce n’est certainement pas pour lui. Il témoigne avoir vu la voiture stationner longtemps devant la maison avant de tirer et partir rapidement. Le conducteur jetait des mégots de cigarette par terre. Sidney analyse l’endroit où aurait stationné la voiture, trouve les mégots et constate les traces de pneus. JM a retenu la fin de la plaque d’immatriculation « CB 13 » car il déteste les Marseillais. Lester Mc Reynolds demande au Central de comparer la plaque aux fichiers. Alexis Pathureau ne répond pas lorsque l’équipe sonne et frappe à sa porte. L’équipe compte l’appeler ultérieurement. En se rendant chez Jacques, l’équipe croise Luzio, un vieil homme infirme à cause d’une balle reçue lors de la guerre d’Algérie. Il travaille pour Jacques au conseil municipal.

En fouillant, Xavier Xavuracci ne trouve rien. Avec le téléphone à l’entrée, l’équipe écoute la discussion de Jacques avec sa femme, Moitiéplus. Il se dit bouleversé et pense avoir entendu un bruit de tank provenant des collines. Jacques rejoint l’équipe. Il déclare être l’investisseur principal de l’Olympique d’Aria et leur propose des places de match. Il a un pansement sur le bras qu’il prétend couvrir une éraflure due à la fusillade. Il refuse qu’on examine de peur d’avoir mal. Lester l’arrache violemment. Sidney constate alors qu’il n’y a pas de traces de sang. Jacques s’offusque, annonce qu’il se plaindra auprès de la commissaire qu’il connaît bien et remet son pansement. Pendant ce temps, Guy fouille ses dossiers.

Dans la voiture

A la radio de la voiture, on parle de la découverte d’un ancien temple sous Arialand, racontant la légende d’un oiseau géant qui attaque ceux qui ont « l’âme mauvaise ». Lester et Sydney pensent que personne n’est bon ou mauvais par nature mais que cela dépend du contexte. Guy et Xavier pensent qu’il existe des personnes bonnes et des personnes mauvaises. Guy pense que cette nature ne peut pas changer.

Après avoir mangé Chez Poncho, un grand restaurant guindé, l’équipe reçoit l’appel de Joany du Central, qui présente deux affaires. Comme cela arrive souvent le samedi, le Crédit Arial a appuyé sur le bouton servant à signaler un braquage. D’autre part, Oleonore a laissé un message pour Guy indiquant qu’un étrange homme assommé a été vu dans une impasse.

L’équipe part pour le Crédit Arial. Xavier se gare en dérapant. Nanouchka, une mère de famille, est percutée et sa tête heurte le sol. Sidney la soigne avec succès, puis appelle les urgences via Ikoz. Ikoz indique que la plaque indiquée plus tôt correspond à une voiture volée.

Au Crédit Arial

Crédit Arial 1 avenue d’Omelas, Aria Ouest

Un vieil homme, Gérard Larcher demande de l’aide à Xavier pour déposer un chèque de 1 000 francs. Lester montre son badge pour couper la file. La guichetière portant des dreadlocks, Ryl, explique qu’elle pousse le bouton pour déstresser.

Deux jeunes avec des cagoules noires entrent alors avec des fusils à pompe pour braquer la banque. Guy et Sidney se mettent à terre. Xavier et Lester se cachent. La banquière met l'argent dans un sac de sport. Gérard a une attaque cardiaque. Xavier et Lester se dévoilent, indiquent aux braqueurs qu'ils sont cernés. L’un des deux braqueurs reste de marbre et menace les policiers de leur tirer dessus. Xavier finit par intimider les braqueurs qui laissent l’argent et s’enfuient. Xavier et Guy les pourchassent. Sidney sauve Gérard.

Les malfrats entrent dans une voiture où les attend leur chauffeur. Xavier et Guy sont bloqués à la porte tournante de l’entrée par la commissaire qui ne comprend pas les explications de Xavier. Xavier vise les pneus de la voiture mais touche Aurore Pain, une adolescente que Sidney soigne.

Xavier, accompagné de Guy détourne une Jeep car Sidney a les clés de la voiture. Il rattrape les braqueurs et tire dans leur pneus tout en conduisant. Suite à l'accident, le conducteur est assommé et les deux passagers s'enfuient. Ils sont rattrapés et menottés avec le conducteur. Guy demande à des voyous proches où se trouve le téléphone public le plus proche pour constater ses collègues mais l'un d'entre eux le frappe et l'assomme. Xavier les fait fuir avec son pistolet puis parvient à contacter la police qui embarque les braqueurs. Pendant ce temps, Lester range le sac de 150 000 francs à la banque après en avoir récupéré 5 000 francs et garde le chèque de Gérard.

Retour au commissariat

L’équipe se rend au commissariat pour déposer les preuves et interroger les prévenus. Guy et Lester jouent respectivement les rôles de bon et mauvais policier. Angéline Marre, la braqueuse, est stressée et parle sans la présence d’un avocat. Elle se présente comme victime ignorante et rejette la faute sur Robin.

Robin, plus à l’aise, ne parle pas sans son avocate commise d’office, Clémentine, une débutante. Il est fier de sa tentative de braquage. Puis, il minimise les faits : aucun aucun argent n'a été volé, aucune violence n’a été commise. Il se dit enfin prêt à dire d’où viennent les armes en échange d'un jugement favorable. Après des tentatives d'accords infructueux, Xavier intimide Robin qui avoue que le fournisseur est Dimitri.

Ikoz informe l’équipe de la disparition des 5 000 francs et du chèque de de Gérard. Lester fait mine de découvrir les deux objets dans la veste de Robin qui a pourtant été fouillé par Ikoz. Robin refuse le coup monté demande à ce qu’on prenne les empreintes sur les objets pour les comparer aux siennes. Sidney s'exécute mais ne parvient pas à obtenir des traces concluantes. Lester utilise un verre d'eau offert à Robin pour prélever ses empreintes. Ikoz le confronte en assurant l'avoir bien fouillé. Sidney commence à suspecter Lester, regrettant qu'il n'y ait pas de caméras de surveillance.

Jane Manjin reconnaît avoir frappé Guy et s’en excuse, prétextant qu'il se croyait menacé par Xavier avec son pistolet. Il suggère que la plainte soit abandonnée en échange d'une boîte de chocolat.

Batsuko, agent de la police des polices s'adresse à Xavier, sans avocat. Concernant l'accident de voiture de Nanouchka, Lester et Xavier mettent en avant l’urgence que constituait le braquage de la banque, et l’utilisation de gyrophares qui aurait dû avertir la piétonne. Pour Lester (et Guy), Nanouchka divaguait dans la rue. Pour Sidney, elle était sur le trottoir. Lester poursuit en indiquant que la piétonne a été percutée par l’arrière de la voiture, et met d’avance en question les analyses d’Ikoz à ce sujet.

Concernant la balle perdue et Aurore Pain, Xavier reconnaît être coupable. Il rappelle que la commissaire lui barrait le passage. Sidney suggère l'hypothèse de la légitime défense. Xavier était menacé peu de temps avant avoir tiré, et qu’en conséquence, il était en état de stress.

Ikoz présente les résultats d’analyses sur l’affaire Jacques Oustaing: sur les traces de pneu, les balles et les mégots.

La commissaire présente une autre affaire en cours: un gérant de magasin de primeur, « la prune magique » dit avoir des animaux sauvages chez lui dont un chimpanzé.

Dans l'impasse

Impasse avec l’homme assommé, Petite Algérie, delta d’Aria

L'équipe se rend dans l'impasse où se trouverait un homme assommé. Jeanne, une clocharde, a trouvé l’homme et contacté la journaliste. Affamée, elle demande 100 francs. Guy en offre 15 mais se fait voler son portefeuille. Courant lentement, elle est rattrapée et lui rend son portefeuille, tout en conservant, à son insu, 100 francs. Elle refuse de se rendre à l’impasse avec l’équipe et insulte Sidney, qui la menace de la mettre en garde à vue, sans nourriture. La tentative d’intimidation ne fonctionne pas, et elle est donc amenée en garde à vue.

Jotun, un rasta blanc avec un gros bonnet est assommé par terre dans l'impasse. Il prétend s’être fait voler son portefeuille et en ramasse un proche de lui qu’il consulte. Récupérant le portefeuille, Lester et Guy mettent en doute sa version dans la mesure où son nom ne correspond pas à celui du portefeuille, Jean Break Mountain. Jotun prétend avoir des oublis à cause des substances qu'il consomme. Il témoigne avoir entendu un aigle noir avant de recevoir un coup sur la tête, avant de trouver une grande plume noire par terre. Sidney l'osculte et le fouille, sans rien trouver. Lester intimide Jotun qui avoue avoir volé le portefeuille mais maintient le reste de son témoignage. Suite à son départ, Sidney émet un avis de recherche contre lui.

Chez Dimitri

Chez Dimitri, 123 Rue des Poissonniers, Quartier du Port, Aria Ouest.

L'équipe se rend chez Dimitri. Une voisine, Céline Herstein, leur ouvre. Sidney parvient à obtenir de Fiatsi, un juge, un mandat de perquisition pour entrer. Lester tire sur la serrure et l'équipe découvre des armoires remplies d’armes et de l'argent. Un faire-part de mariage indique que celui-ci a lieu entre le Port-Royal et l’Arbalète dans un hôtel de luxe, pour unir Dimitri et Madame Sublima. L'équipe se rend à l'hôtel ....

Rapport d'enquête

Affaire : Agression de Jacques Ouding

  • Contexte : Jacques Ouding est président du RPA (Rassemblement pour Aria)². Il est bien placé pour gagner les élections municipales prévues dans un mois contre la mairesse socialiste sortante. Il prévoit notamment d’augmenter le budget de la police.
  • Témoignage de Jacques Ouding : On lui aurait tiré dessus sans sommation, alors qu’il sortait par le portail de son domicile. Il y aurait réchappé en se jetant à terre. Il pense que c’est l’œuvre de voyous qu’il combat politiquement. Il n’y a cependant aucune trace écrite de menaces que la police pourrait consulter. Il se dit traumatisé par l’affaire.
  • Témoignage de Jean-Michel Moustache : Nain ressemblant à Bruce Willis. Lors de l’agression, il marchait dans la rue avec un poireau pour des raisons qui lui appartiennent. En voyant la boîte de carottes de Xavier, il rougit et explique que ce n’est certainement pas pour lui. Il témoigne avoir vu une BMV noire avec vitres teintées stationner devant la maison de Jacques pendant 1 heure avant de lui tirer dessus et partir à toute vitesse. Le conducteur aurait soulevé la vitre de temps à autres pour jeter ses mégots de cigarettes. Il a retenu la plaque d’immatriculation qui se terminerait par « CB 13 » car il déteste les Marseillais.
  • Témoignage de Quentin Louviau : Voisin de la maison d’en face. C’est un homme âgé, atteint de surdité, vivant seul et recevant peu de visite. Il ne semble pas avoir été témoin de l’agression.
  • Témoignage d’Alexis Pathureau : Ne répondant pas à la sonnette d’entrée, l’équipe comptait l’appeler ultérieurement.
  • Analyse des impacts de balles : Sidney a retrouvé 3 impacts de balles à 2 mètres du portail ainsi que les douilles correspondantes sur le sol. Ikoz note qu’elles correspondent à un Colt 45.
  • Analyse des mégots de cigarette : Sidney et Ikoz confirment que les mégots sont de marque Marlboro.
  • Analyse des traces de pneu : Sidney constate des traces de pneus fraîches devant le portail de Jacques Ousting. La voiture aurait freiné brutalement devant la maison. Elle aurait ensuite réaccéléré. Ikoz confirme que les traces correspondent à une BMV Modèle 8.
  • Analyse de la plaque d’immatriculation : En comparant avec les fichiers de la police, Ikoz indique que la plaque identifiée par Jean-Michel Moustache pourrait correspondre à celle de Madame Labarre, une Fiat Panda noire, 288CB13, volée il y a 2 semaines.
  • Analyse du pansement de Jacques Ouding par Sidney : Il a un pansement sur le bras. Il prétend qu’elle recouvre une éraflure causée par une des balles tirées et refuse qu’on l’inspecte. Sidney constate qu’il n’y a pas de sang sous le pansement.

Affaire : Étrange barrissement sur la colline

  • Témoignage de Quentin Louviau : Il déclare avoir entendu un barrissement d’éléphant.
  • Témoignage de Jean-Michel Moustache : Il déclare avoir entendu un bruit similaire à celui des vaisseaux de l’Empire dans Star Wars.
  • Témoignage de Jacques Ouding : Au téléphone, il déclare à sa femme, Moitiéplus, avoir entendu un bruit de tank provenant des collines.

Affaire : Collision en voiture avec une piétonne

  • Contexte : Xavier a heurté Nanouchka alors qu’il dérapait et rognait le trottoir afin de se garer rapidement. Nanouchka est une mère de famille. Sa tête a heurté le trottoir, causant un traumatisme crânien. Elle a cependant été sauvée par Sidney qui lui a procuré les premiers soins. Elle est à l’hpital.
  • Circonstances atténuantes : Lester et Xavier mettent en avant l’urgence que constituait le braquage de la banque, et l’utilisation de gyrophares qui auraient dû avertir la piétonne. Pour Lester (et Guy), Nanouchka divaguait dans la rue. Pour Sidney, elle était sur le trottoir. Lester poursuit en indiquant que la piétonne a été percutée par l’arrière de la voiture, et met d’avance en question les analyses d’Ikoz à ce sujet.

Affaire : Tentative de braquage de banque

  • Contexte : Robin Lafosse et Angéline Marre ont tenté de braquer la banque Crédit Arial avec des cagoules noires et armés de fusils à pompe, tandis que Gloustane, leur complice, attendait leur retour dans une Super 5. Ils ont forcé la guichetière, Ryl, à mettre l’argent (150 000 francs au total) dans un sac de sport. Leur action semble avoir causé la crise cardiaque de Gérard Larcher, un homme âgé qui se trouvait là pour déposer un chèque de 1 000 francs. Après avoir constaté que des policiers (Xavier et Lester) étaient présents, ils les menacent avec leurs fusils à pompe puis tendent de les amadouer en indiquant qu’il ne s’agit pas de leur argent. Finalement, intimidés par Xavier, ils s’enfuient rejoindre la voiture en laissant le sac à terre. Lester subtilise 5 000 francs du sac de billets et conserve le chèque de 1 000 francs de Gérard Larcher. Xavier tire sur les roues de la Super 5 qui a un accident. Gloustane se retrouve à l’hôpital tandis que les deux autres braqueurs sont conduits au commissariat.
  • Témoignage d’Angéline Marre : Elle semble stressée, tremble, et parle sans la présence d’un avocat. Elle se présente comme victime. Elle explique que Robin Lafosse, le second braqueur, l’a entraîné dans cette histoire, qu’elle ne voulait pas le faire mais qu’il lui faisait peur et qu’elle était tenue d’obéir. Elle indique ne rien savoir sur les armes.
  • Témoignage de Robin Lafosse : Robin, à l’aise, ne dit rien avant l’arrivée de son avocate. Il est fier de sa tentative de braquage et soutient que Lester leur a indiqué qu’ils pouvaient partir s’ils laissaient l’argent. Robin met en avant les faits suivants : aucun argent n'a été volé (il n’y aurait pas eu de « braquage » à proprement parler), aucune violence n’a été commise (contrairement à Xavier) et il pourrait même reconnaître avoir essayé de braquer la banque. Il suggère également qu’il pourrait avouer avoir tiré sur Aurore (à la place de Xavier) si cela peut lui faire obtenir une meilleure issue. En échange d’un jugement favorable, il est prêt à dire d’où viennent les armes avec le nom et l’adresse du fournisseur. Il prétend que que Angéline est la grande manipulatrice. Sidney propose d’appeler à la clémence du juge en échange des coordonnées du fournisseur d’armes. Robin accepte si les 6 000 francs qu’il aurait volés sont oubliés. Sidney regrette qu’il n’y ait pas de caméras dans la salle d’interrogatoire. Xavier intimide Robin qui avoue qu’il s’agit de Dimitri et donne l’adresse de son domicile.
  • Les francs disparus : Ikoz constate et informe l’équipe qu’il manque 5 000 francs dans le sac de billets récupéré par la banque et le chèque de 1 000 francs de Gérard. Lester s’approche de Robin et agit comme s’il sortait de la veste Robin la liasse de 5 000 francs. Il fait de même avec le chèque de 1 000 francs. Robin indique qu’il va se défendre contre ce coup monté et souligne qu’il avait déjà été scrupuleusement fouillé par Ikoz, qui le confirme par la suite. Il envisage de leur faire un procès pour falsification de preuves et violences psychologiques. Robin demande à ce qu’on prenne les empreintes sur les billets et le chèque pour les comparer aux siennes, sachant qu’il n’a jamais porté de gants. Sidney prend scrupuleusement ses empreintes et les met sous scellé, mais elles sont trop confuses pour en conclure quoi que ce soit. En guise d’excuse, Lester tend un verre d’eau à Robin qui l’accepte. Il en profite pour prélever les empreintes de Robin. Confronté à Ikoz sur sa fouille présumée mauvaise, il estime que cela sera sa parole contre la sienne, tout en prétendant comprendre son erreur en invoquant sa charge de travail importante. Sidney commence à suspecter Lester.
  • Témoignage de Gloustane : non obtenu. Ce dernier est à l’hôpital.

Affaire : Balle perdue qui touche une collégienne

  • Contexte : Étant bloqué à la porte tournante du Crédit Arial par la commissaire, Xavier viser les pneus de la voiture des braqueurs de banque mais touche Aurore Pain, une collégienne de 14 ans revenant du collège et allant au Club à Gogo.
  • Circonstances atténuantes : Xavier reconnaît les faits. Il rappelle que la commissaire lui barrait le passage. Lester ajoute qu’il s’agissait d’une mauvaise appréciation du type de vitre. Sidney soutient que cela pourrait être de la légitime défense. L’équipe rappelle qu’ils ont menacé Xavier non pas au moment où il a tiré, mais peu de temps avant, devant des témoins et qu’en conséquence, Xavier était en état de stress.

Affaire : Violence sur policier

  • Contexte : Jane Manji, un asiatique, accompagné d’autres personnes ressemblant à des voyous est abordé par Guy qui est à la recherche d’un téléphone public pour contacter le Central et ainsi embarquer les braqueurs de banque menottés. Jane frappe alors Guy. Ensuite, Xavier les menace avec son pistoler, les faisant fuir.
  • Témoignage de Jane Manji : Il reconnaît son geste et s’en excuse. Il prétend cependant avoir été provoqué, voire menacé par Xavier qui portait un pistolet. Il met en avant le fait que son affaire ferait perdre du temps à la justice qui pourrait le consacrer à des dossiers plus urgentes. Si Guy oublie sa plainte, Jane lui propose de lui offrir une boîte de chocolat.

Autres éléments / affaires non officiellement ouvertes

  • Dossiers de Jacques Ouding : Dans les dossiers sur le bureau de Jacques Ouding, Guy identifie le mot « ESPRZ ».
  • Ruines d'Aria : Un ancien temple dans les ruines d’Aria, sous Arialand, raconte la légende d’un oiseau géant qui attaque ceux qui ont « l’âme mauvaise ».
  • Animaux étranges : Xavier, accompagné de Guy, constatant que Sidney avait les clés de voiture en sa possession, a détourné une Jeep pour pouvoir pourchasser les braqueurs de banque. Guy découvre 2 perruches vivantes dans la boîte à gant et les garde avec lui.
  • Légumes étranges : Xavier a reçu une boîte de carottes énigmatique de la part de Valérie. Jean-Michel Moustache se baladait dans la rue avec un poireau dans la poche et ne semble pas vouloir en expliquant les raisons.
  • Jeanne, la voleuse clocharde : Jeanne a tenté de voler le portefeuille de Guy qui lui tendait 15 francs. Vite rattrapée, elle conserve, à l’insu de Guy, 100 francs. Elle refuse d’accompagner les policiers sur la scène et insulte Sidney. Elle est mise en garde à vue. Rapidement, selon Ikoz, son odeur indispose et son attitude agace ses codétenus.
  • Jotun, le voleur rasta indique avoir entendu un aigle noir avant de recevoir un coup sur la tête et s’évanouir. Il trouve une grande plume d’oiseau noire près de la scène. Il avoue avoir volé le portefeuille de Jean Break Mountain contenant 2 000 francs, un homme perdu qui était ensuite parti en courant. Par espièglerie, il glisse du cannabis dans la poche de Sidney lorsqu’elle le fouille. Sidney émet un avis de recherche contre lui avec un portrait-robot.
  • Dimitri, le fournisseur d'armes : Robin, l’un des braqueurs de banque, indique qu’il a obtenu ses fusils à pompe grâce à Dimitri et donne son adresse. Une fois sur place, Céline, sa voisine, indique qu’il a l’habitude de faire de grandes soirées auxquelles elle n’a jamais été invitée. Elle dit à voix haute qu’il ne doit pas être dans son appartement car il se marie. Avec un mandat de perquisition, l’équipe pénètre dans l’appartement et constate que les armoires sont remplies d’armes, dont un bazooka et des Colt 45. Un faire-part de mariage suggère que Dimitri serait en train de se marier avec Madame Sublima dans un hôtel de luxe entre le Port-Royal et l’Arbalète.

Tirages de cartes

  • Sidney: Médecine Légale : 3/3 : Réussite simple : Analyse des impacts de balle devant le domicile de Jacques Ouding
  • Sidney: Perception : 3/3 : Réussite simple : Analyse l’endroit où aurait stationné la berline noire
  • Xavier : Perception : 1/3 : Échec simple : Fouille l’entrée de la maison de Jacques Ouding
  • Sidney : N/A : N/A : Réussite simple : Regarde ce qui se trouve sous le pansement de Jacques Ouding
  • Guy : N/A : N/A : Échec simple : Fouille les dossiers sur le bureau de Jacques Ouding
  • Xavier : Conduite : 3/3 : Échec critique : Se gare devant la banque en dérapant et en rognant sur le trottoir
  • Sidney : Médecine : 3/3 : Réussite critique : Procure les premiers soins à Nanouchka qui a été percuté par une voiture
  • Xavier : Intimidation : 3/3 : Réussite simple : Intimide les braqueurs de banque lors de leur tentative de braquage
  • Sidney : Médecine : 3/3 : Réussite simple : Procure les premiers soins à Gérard qui a fait une attaque cardiaque
  • Xavier : N/A : N/A : Échec critique : Explique la situation à la commissaire qui bloque la porte tournante de la banque
  • Xavier : Tir : 3/3 : Échec critique : Tire sur les pneus de la voiture des braqueurs de banque
  • Sidney : Médecine : 3/3 : Réussite simple : Donne les premiers soins à Aurore Pain qui a reçu une balle
  • Xavier : Conduite : 3/3 : Réussite critique : Pourchasse la voiture des braqueurs de banque
  • Xavier : N/A : N/A : Réussite simple : Tire dans les pneus de la voiture des braqueurs de banque tout en conduisant
  • Guy : Être sympa : 3/3 : Échec simple : Demande aux quelques voyous présents où ils peuvent trouver un moyen de contacter leurs collègues
  • Sidney : N/A : N/A : Échec critique : Prend les empreintes de Robin Lafosse
  • Xavier : Intimidation : 3/3 : Réussite simple : Intimide Robin Lafosse pour qu’il donne les coordonnées de son fournisseur d’armes
  • Guy : Être sympa : 3/3 : Échec simple : Propose 15 francs à la clocharde en échange de ses informations
  • Sidney : Médecine : 3/3 : Échec simple : Osculte Jotun à la recherche d’indices sur son agression
  • Sidney : Perception : 3/3 : Échec simple : Fouille Jotun
  • Lester : Intimidation : 2/3 : Réussite simple : Intimide Jotun afin qu’il dise la vérité sur le portefeuille et son agression
  • Lester : N/A : 1/6 de rater : Réussite simple : Tire sur la serrure de la porte d’entrée de l’appartement de Dimitri

Objets détenus / reçus

Cadeaux de Lester Mc Reynolds

  • Mug « retraité mais cool » : Estrella, agente en charge de l’affectation des voitures de fonction
  • Tee-shirt « enfin, je vais pouvoir pêcher toute la journée » : Ikoz, agent du central

Objets reçus / perdus

  • Equipe : Shazam Renault Modèle 3² avec dans la boîte à gant un fusil à pompe, une malette contenant du matériel de police scientifique, et une radio
  • Xavier : Boîte de carotte de la part de Valérie avec une note indiquant qu’elle sera à son bureau au tribunal toute la nuit
  • Guy : Deux perruches vivantes, trouvées dans la boite à gant de la Jeep volée
  • Xavier et Lester : Pistolets individuels

Personnages introduits

  • La commissaire de police : ?
  • Jacques Ouding, président du RPA (Rassemblement pour Aria) (équivalent fictif de Nicolas Dupont-Aignant), candidat à la mairie d’Aria
  • Valérie (sans doute la procureure générale qui a des pièces à fournir à Xavier pour le dossier sur lequel il est en train de travailler)
  • Estrella Agente en charge d'allouer les voitures de fonction de la police
  • Oléonore, une journaliste reporter qui a déjà servi d’indic pour Lester Mc Reynolds
  • Quentin Louviau, voisin de Jacques Ouding, vieil homme quasiment sourd et vivant seul
  • Jean-Michel Moustache, voisin de Jacques Ouding, nain ressemblant à Bruce Willis
  • Alexis Pathureau, voisin de Jacques Ouding
  • Ikoz, agent du Central de la police
  • Fanfreluche, dalmatien de Jeane-Michel Moustache, qui s’est pris d’affection pour Guy
  • Luzio, vieil homme boîteux travaillant au conseil municipal d’Aria pour Jacques Ouding
  • Moitiéplus, femme de Jacques Ouding
  • Sir Hawk, spécialiste des ruines d’Aria
  • Joany, agent du Central de la police
  • Nanouchka, mère de famille percutée par la voiture conduite par Xavier Xavuracci
  • Madame Labarre, propriétaire d’une Fiat Panda noire volée, dont la plaque correspond à celle vue par Jean-Michel Moustache
  • Ryl, jeune guichetière au Crédit Arial appuyant sur le bouton d'appel de la police pour déstresser
  • Gérard Larcher, vieux client du Crédit Arial souhaitant y déposer un chèque
  • Aurore Pain, collégienne ayant reçue une balle perdue tirée par Xavier Xavuracci
  • Gloustane, conducteur de la Super 5 des braqueurs de banque
  • Angéline Marre, braqueuse de banque
  • Robin Lafosse, braqueur de banque
  • Clémentine, avocate commise d’office débutante. C'est son premier jour
  • Jane Manjin, asiatique ayant frappé Guy de Saint Lake alors qu’il cherchait un téléphone public
  • Batsuko, agent de la police des polices
  • Jeanne, clocharde ayant signalé à Oléonore que Jotun gisait assommé dans une impasse
  • Jotun, voleur rasta blanc portant un gros bonnet
  • Céline Herstein, voisine de Dimitri agacée de ne pas être invitée à ses soirées
  • Dimitri, trafiquant d’armes présumé et organisateur de soirées célèbres
  • Fiatsi, juge pouvant délivrer des mandats de perquisition
  • Madame Sublima, fiancé / épouse de Dimitri

Notes et références