Caldera

De Game of Rôles
Caldera
Personnage non joueur (Maître du jeu)
Classe Chef de clan, bourreau
Espèce Lynassi
Statut Inconnu
Age Cinquantaine
Affiliation(s) Osmanlie, Aqabah

Caldera est un homme un peu vieux, la cinquantaine, avec de très long cheveux oranges et rouges qui descendent en crinière dans son dos jusqu'aux genoux. Il fait partie de la race des Lynassi et on dit de lui qu'il est rusé comme un renard. Avide de pouvoir, il refuse l'autorité du seigneur du Rideau. Après plus de vingt ans de guerres et de pillages, il a accumulé tout un tas de richesses, dont un oeuf mystérieux.

Histoire

Le seigneur Caldera est né d'une mère échappée d'un harem d'Aqabah et d'un père qui fuyait la déroute de l'ancien Khan d'Osmanlie[1]. Originaire de Claveau, il passe sa jeunesse en Osmanlie à servir le Khan dans ses différentes guerres[2].

Libéré de son devoir envers le Khan, il retourne dans son manoir familial qui surplombe le village de Claveau, accompagné d'une dizaines d'hommes. Il prend le contrôle de Claveau et s'affranchit de l'allégeance du village au Fief du Rideau. Il déclare l'indépendance du village et souhaite faire commerce du fer avec l'Osmanlie plutôt que de l'échanger contre de la nourriture avec Arance.

Pour parvenir à ses fins, il se débarrasse du sénéchal Persimonie, puis détruit le pont qui traverse le fleuve du Parcoul, isolant ainsi le village du reste du Fief du Rideau. Il détruit également la statue de la déesse Ina, car selon lui, ce serait le territoire du Dieu invisible.

Lorsque les héros arrivent à Claveau avec le mandat du Rideau, Caldera essaye de marchander avec le groupe pour qu'ils lui laissent le champ libre et n'interfèrent pas avec ses plans. Malheureusement, malgré ses propositions, le groupe est réticent à accepter son offre et continuent de défier ses recommandations, par exemple en réparant la statue de la déesse Ina et en continuant la reconstruction du pont.

Plus tard cependant, Clodomir, dans le rôle du juge Ordo, lui annonce qu'il souhaite lui remettre les clefs du village. Un grand banquet est organisé en cet honneur et Caldera tombe dans le piège tendu par le groupe. Il se retrouve affecté, lui et les hommes de mains qui l'accompagnaient, par une potion hallucinogène préparée par Niklas. Il perd tous ses moyens et se retrouve à la merci des villageois.

Lorsqu'il commence à revenir à ses sens, lui et ses hommes sont tous désarmés et attachés avec des cordes. Caldera est également utilisé comme otage pour que les derniers hommes de mains, l'archer Tiyuyu et les jumeaux Packs & Sciences, qui gardaient le manoir lors de l'incident, lâchent leurs armes.

Caldera tente de négocier une dernière fois. Il propose d'abord de l'or à Kaitra, qui le retient en otage, en échange de sa libération. La première offre échouant, il propose alors que lui et ses hommes quittent la région, et qu'il fasse un serment sur le fleuve des morts de ne plus jamais revenir.

Malheureusement, cette négociation échoue à nouveau et le groupe jette Caldera et ses hommes dans le fleuve du Parcoul, leurs mains liées ne leur donnant aucune chance de survie.

Juste avant de se faire jeter dans le fleuve, il promet au groupe que son fantôme viendra les hanter.

Bien plus tard, les aventuriers découvrent que Caldera n'est en réalité pas mort dans le fleuve. Caldera refait surface dans la prison du palais du sultan d'Aqabah, où il prend plaisir à marquer les aventuriers au fer chaud comme des esclaves.

Cependant, il ne savourera pas sa vengeance pendant très longtemps, puisque les aventuriers parviendront à se libérer et à le maîtriser. Caldera perd connaissance après qu'Atlan lui brûle le visage avec un tison ardent.

Autre informations

  • Caldera semble avoir une culture d'Aqabah. Il invite les personnages en disant la formule « Ma maison est votre maison », ce qui est typique d'Aqabah.

Références