ManuMalin de la Puerta

De Game of Rôles
ManuMalin de la Puerta
Personnage non joueur (Maître du jeu)
Classe Noble
Espèce Humain
Statut Vivant
Affiliation(s) Représentant du Royaume de la Foi

Histoire

Chef de la Compagnie du Royaume de la Foi. Il se présente comme un noble d'Altabianca. Il est probablement le fils d'Alfredo de la Puerta. Il aurait un fils à la Nouvelle-Aria.

Rencontre avec les PJ

Après avoir débarrassé le hameau de Motun d'un albatros géant dévoreur de moutons[1], la Compagnie des vainqueurs d'ennemis rencontre pour la première fois ManuMalin de la Puerta. En effet, la compagnie du Royaume de la Foi est arrivé sur les lieux comme eux pour y implanter leur drapeau. ManuMalin qui est le chef est admiratif de leur bravoure et les félicite. Il cède de bon gré le village au Royaume de la Loi. Selon lui, la Reine Julia unifiera le territoire et bientôt les deux Royaumes seront révolus. Il se montre bienveillant et généreux avec eux en leur proposant d'organiser un banquet à ses frais. Le drapeau du Royaume de la Loi est alors érigé sur le hameau sous les applaudissements fair-play de l'autre compagnie.

ManuMalin de la Puerta manifeste son intérêt pour Milie (dont il ne connaît pas le véritable âge) mais la jeune fille ignore ses avances.

Seiya lui vend 2 perroquets de Tourneau.

Un conquérant rusé

Montroyal

Au cours de l'aventure, ManuMalin parvient à négocier avec CrocoPolice pour implanter le drapeau du Royaume de la Foi sur la cité de Montroyal[2]. Le chef de ce fief fait le serment que la ville sera sous la protection du Royaume de la Foi tant qu'il serait vivant. Évidement, le marché a été conclu en échange d'une somme importante et le bourgmestre ne peut rompre sons serment, au risque de devenir parjure. Voilà de quoi compliquer la tâche à nos héros qui ont pour mission de placer Montroyal sous la bannière du Royaume de la Loi.

La Nouvelle-Aria

Plus tard, ManuMalin et sa compagnie arrive en douce jusqu'à la Nouvelle-Aria et prend le pouvoir de la cité après le départ du Général Bramard[3]. En guise de persuasion (et de pression), ManuMalin fait venir un otage : Tonio, le frère de Faye. Il fait le serment de pendre Tonio s'ils entrent dans la ville. S'en est trop pour la Compagnie des vainqueurs d'ennemis, Seiya tente de soumettre ManuMalin à sa volonté... miracle, le prophète parvient a se faire passer pour son dieu ! ManuMalin de la Puerta devient alors le fidèle servant de Seiya, il lui obéit au doigt et à l’œil. Malheureusement les soldats de sa troupe et Jésus le prophète du Royaume de la Foi voient la supercherie, ils s'opposent à la Compagnie des vainqueurs d'ennemis.

Nos héros ne parviendront pas tout de suite à reprendre la cité et ManuMalin de la Puerta sera condamné à la pendaison pour traitrise. Heureusement pour lui, Seiya, se sentant coupable de son funeste sort, décide avec son équipe d'organiser son sauvetage. À l'aide d'alliés dans la cité, ManuMalin sera secouru à temps par nos héros[4]. Cependant, ayant rompu son serment, il devient parjure et décide de s’exiler à la cité des parjures où il promet de prêcher son dieu "Saint Seiya".

Un parjure exilé

Serments et promesses

Serment qu'il a juré :

X Le serment a été rompu

Serments qu'on lui a fait :

X Le serment a été rompu
  • Jim Trooper : Ce jeune garçon du Gang des caramels à la Nouvelle-Aria lui a juré de le servir.

Références