1979

De Game of Rôles
Révision datée du 20 avril 2020 à 15:58 par Nils (discussion | contributions) (Factions & personnages importants)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Game of Rôles 1979
Logo GoR 1979.png
Campagne Principale
Type Aventure "contemporaine"
Episode(s) 4
Début de diffusion 29/03/2020
Fin de diffusion en cours
Nombre de joueurs 4 (joueurs) +
1 (MJ/chat twitch)
Média Liste des episodes

La campagne Game of Roles 1979 (ou 1979) est la troisième campagne principale de Game of Rôles (après Aria et Stars). Elle est mastérisée par FibreTigre et réunit les quatre joueurs de la "Team Magic" (Daz, Deriv, Lam et Lydia).

Elle a débuté sa diffusion le 29 mars 2020 sur la chaîne twitch de Qualiter.

C'est une aventure de type "contemporaine" prenant place dans sur terre durant l'année éponyme. Elle ne présente pas - jusqu'ici - d'élément fantastique (ce qui est assez rare en matière de jeu de rôle). Les joueurs y incarnent des français conduits au fil de leurs aventures à explorer divers endroits du globe, découvrir leur culture (notamment leurs spécialités culinaires) et leurs mystères...

L'idée de cette campagne, lancée en pleine mesure de confinement lors de la crise du Coronavirus, est de permettre aux spectateurs de voyager à travers le monde ("comme en vacances") sur un ton proche d'OSS 117.

Synopsis

L'aventure commence en 1979 dans le bureau du maire de Paris, Jacques Chirac. Ce dernier, en compagnie de Jean-Philippe Lecat (ministre de la culture), a réuni une "équipe de choc" afin de leur confier une mission très spéciale...

Le maire a dans l'idée de créer une sorte de musée des civilisations et arts non occidentaux sur un terrain du quai Branly. Pour assurer l'attractivité de la galerie, il souhaite acquérir en premier lieu une pièce d'exception, et a pensé au légendaire "Sceau de l'Héritage du Royaume", également connu sous le nom de Sceau Impérial de la Chine, un sceau chinois en jade taillé à partir du He Shi Bi, perdu depuis plusieurs siècles.

Notre équipe part donc sur les traces du fameux sceau, en commençant par l'Italie, où un sinologue / archéologue du nom de Giovanni Tekmar est soupçonné d'avoir découvert et rapporté le sceau chez lui à Rome. Il vient de mourir, et tous ses trésors vont être vendus aux enchères dans la Galerie Brita...

L'équipe (Team Branly)

L'équipe de choc réunie par Jacques Chirac (qui s'est félicité lui-même pour la pertinence de son recrutement) est constituée des quatre personnages suivants:

  • Philippe Lanicroche : Diplomate du quai d'Orsay, c'est lui qui est à la tête de la mission confiée par Jacques Chirac. C'est un homme sérieux mais volontier "déconneur", dont l'éloquence et le talent de négociateur sont reconnus par ses pairs. Ambitieux, il aspire à devenir ambassadeur et fait carrière discrètement en profitant au passage du train de vie offert par les finances publiques françaises. D'apparence, c'est un homme typique des années... 60 : arborant une coupe de coupe de cheveux parfaitement brushée (avec une mèche qui remonte et redescend) et peignée, il porte un costume à carreau en tweed avec des coudières de cuir sur une petite chemise. Comme il aime à le répéter: "Avec Lanicroche, pas d'embrouille"!
  • Colonel Hubert Bachelot : Colonel de l'armée de terre française, expert en survie, spécialiste en mécanique, technologie militaire... et élimination de menaces diverses! Il est là en solution de dernier recours, c'est lui qui prend les commandes de la mission en cas de danger. C'est le bras armé de l'équipe tout autant que son commandement tactique... Il est d'ailleurs constamment préoccupé par l'aspect tactique de ses actions, tant au restaurant (où il demande à faire lyophiliser ses plats) que pendant son sommeil (il dort sous les lits pour surprendre tout éventuel assaillant). Confiant, autonome, efficace et intuitif, ses états de services sont impeccables (Médaille d'Outre-mer, Croix du combattant...). Bien que son dossier militaire soit classé "secret défense", des fuites ont révélé son implication dans l'opération Bonite (au Tchad) ainsi que dans le développement du programme Télétel.
  • Sybille Cancel : Docteur en archéologie, sinologue (spécialiste de la Chine) et baroudeuse. Compétente, curieuse et aventureuse, son sérieux et son intégrité vire parfois à la rigidité et dénote une certaine absence d'humour. C'est une femme d'une trentaine d'année aux longs cheveux bouclés attachés à l'arrière et au look d'aventurier (pantalon, chemise, chapeau: à la garçonne), qui semble avoir beaucoup voyagé. Le fait qu'elle ait le permis de conduire semble déstabiliser une partie de ses comparses masculins !
  • Patrick Pintard : Expert en sécurité et fondateur de la société SOFRASEC (Société Française de Sécurité), c'est en réalité un ancien voleur et cambrioleur de banque. Officiellement reconverti, il possède encore de nombreuses relations dans le milieu. Confiant dans ses capacités et son astuce, c'est un filou de premier ordre toujours "à l'écoute de nouvelles opportunités". Il ressemble à s'y méprendre à Jean Rochefort (époque Un éléphant ça trompe énormément, avec la moustache... "L'élégance à la française", comme il aime à le penser). Son dicton: "les promesses n'engagent que ceux qui les croient"!


Résumé des épisodes

[SPOILER ALERT] : Cette section propose une brève description des épisodes et contient les éléments principaux de l'intrigue de la campagne... A ne lire qu'après avoir visionné les épisodes!

Épisode 1: Paris - Rome

Paris (Briefing de mission à la Mairie de Paris), Voyage en train, Rome (Repérage de la galerie Brita)

Épisode 2: Rome

Mission d'Hubert, Panier garni empoisonné, Négociation pour l'usine FIAT, tentative de cambriolage au Vatican, vente aux enchères

Épisode 3: Los Angeles

Voyage en avion, Los Angeles (Mariott, Chez Philippe, William kidnappé, Galerie Cohen, Chez Philippe pt. 2, Tentative d'intrusion dans la Villa Cohen)

Épisode 4: Los Angeles

Nous retrouvons Lanicroche dans une mission diplomatique de haute volée : chapoter le tournoi international d’échec organisé par l’ambassade de France sur la Zuma Beach, ce qui revient à improviser un discours inaugural, tenter de débaucher l’ancien champion Bobby Fischer (complotiste endoctriné par la Worldwide Church of God) et finir par triompher du tournoi grâce à son intuition hors-du-commun !

Pendant ce temps-là, alors que Sybille envisage d’user de ses talents de faussaires pour livrer à Ethan Cohen une copie du tableau qu’il convoite, Hubert et Patrick se sont introduits dans le domicile du galeriste (se faisant passer pour des musiciens) en prévision de la soirée que ce dernier organise. Nos héros s’y retrouvent tous et, après quelques péripéties, le tandem Patrick-Sybille réussit à récupérer la carte dans le bureau de leur hôte (incognito).

Après une réunion « tactique », l’équipe quitte la soirée, au grand dam d’Ethan Cohen (comprend que Lanicroche ne lui vendra pas de tableau) et décide de passer la nuit dans un hôtel de San Bernardino pour rester incognito. Sur le trajet, Hubert repère la voiture des ravisseurs de William Kirby : s’en suit une course-poursuite à travers L.A qui se termine accidentellement (!) dans les collines de Mulholland. Hubert parvient à capturer l’un des agresseurs avant que la voiture ne s’échappe, bientôt remplacée par des sirènes de police en approche.

Le groupe prend la fuite et mène un interrogatoire « musclé » à peine arrivé à l’hôtel : leur prisonnier est un agent secret de Chine continentale venu à L.A pour kidnapper Kirby, proche du gouvernement taïwanais. Ses services souhaitaient neutraliser le groupe après avoir été repérés par Sybille et Patrick lors du kidnapping. Ils retiennent Kirby à l’arrière d’un restaurant chinois de L.A (Isolda).

L’équipe se rend audit restaurant et libère Kirby pendant que Lanicroche fait diversion, prétendant passer commande pour un séminaire de 35 personnes ! Le sinologue leur apprend deux éléments d’importance : celui qui détient le Sceau impérial est le détenteur légitime du pouvoir politique en chine ; la légende dit que si le Sceau est apporté sur le Mont Tai, les Dieux eux-mêmes donneront le pouvoir à son porteur.

De retour à l’hôtel, Sybille travaille toute la nuit sur la carte dernièrement acquise et finit par la déchiffrer : c’est un plan du Palais de Liuwan, où il est fait mention d’un passage souterrain… Kirby leur explique qu’il ne reste du Palais qu’une tour dans l’actuel « palais patrimonial des Tang ». Cap sur la Chine ! L’expédition s’organise : des billets d’avion sont pris pour le lendemain matin et il est prévu que nos héros soient accueillis par un membre de l’Institut Français. En revanche, pas de mission diplomatique pour ce coup-là…

Factions & personnages importants

Projet Branly : L'idée d'acquérir le Sceau de l'héritage du Royaume afin d'entamer une collection autour des arts non-occidentaux vient de Jacques Chirac (maire de Paris), passionné par l'Asie et l'art premier et désireux d'y dédier un musée sur les friches du quai Branly. Pour ce faire, il compte parmi ses soutiens Jean-Philippe Lecat (ministre de la culture).

Giovanni Tekmar : Archéologue et sinologue italien, il a dédié sa vie à la recherche du Sceau de l'héritage du Royaume (et a participé entre-temps à de nombreux pillages).

Parti Communiste Français: Le PCF a approché Philippe Lanicroche et tenter de l'acheter pour récupérer le Sceau de l'héritage du Royaume. Ce dernier a refusé.

Ethan Cohen : Galeriste américain d'art contemporain et collectionneur d'art traditionnel asiatique, il était l'un des principaux enchérisseurs lors de la vente aux enchères des biens de Giovanni Tekmar.

Services secrets chinois : le gouvernement chinois semble sur la piste du Sceau de l'héritage du Royaume (mais rien ne le prouve directement). Il y avait une délégation d'acheteurs chinois à Rome (qui ont acheté de nombreux objets lors de la vente aux enchères à la Galerie Brita) et les services secrets de Chine (continentale, donc communiste) ont kidnappé William Kirby (sinologue proche du gouvernement taïwanais) et tenté de neutraliser l'équipe de Lanicroche lors de leur voyage à Los Angeles...

Règles

Le système de jeu est différent de celui habituellement utilisé par FibreTigre pour les campagnes principales (hérité du BRP, comme sur Aria ou Stars.

1979 est motorisé sur un système D20 où il faut faire un score supérieur à une difficulté, chaque personnage ayant une spécialité (qui lui confère un bonus de +5 à son jet).

Les personnages commencent avec assez peu de background, mais chaque PJ peut, trois fois dans toute la campagne, décider d'une nouvelle spécialité pour son personnage (Lanicroche est ainsi devenu un joueur d'échecs imbattable et Sybille une peintre faussaire de grand talent).

FibreTigre a prévu des aventures où il y a peu d'occasions de perdre des points de vie, mais ces derniers sont très durs à regagner.

Illustrations & Fanarts